La Vienne déborde jusqu’à Savigny
noyant les prairies sur des kilomètres.
Pourtant, ces crues avaient aussi leur aspect
positif en amenant sur les terres un limon fertilisant.
Si le débordement cause quelques dommages
La récolte procure un très grand avantage”
Gilles Lamourette
en 1827
Description du pays véronais
CRUE DANS LE VÉRON
Huile sur toile au couteau
90
x 70 cm
page 28 / Val de Loire /
Loire Valley